Testez notre solution gratuitement pendant 15 jours ! (sans engagement) Essai gratuit
Suivez-nous
Inscrivez-vous à notre newsletter E-Commerce
Envoyer
Contactez-nous
04 86 26 26 26
Guides Gratuits
Téléchargez
N°1 des solutions e-Commerce en Europe
Votre panier 0 0,00 €
Conseils d'experts
Pour réussir en E-Commerce
Notre équipe d’experts E-Commerce vous donne les clés d'une stratégie efficace pour augmenter et optimiser vos ventes !
 
Selon une étude réalisée en 2014 par Oxatis et KPMG, 52% des E-Commerçants français exportent à l’international. Quand on sait que seulement 8% des TPE/PME françaises vendent leurs produits au-delà de nos frontières (source : Ipsos), on comprend que les acteurs du E-Commerce de l’hexagone ont une superbe carte à jouer pour dynamiser leurs exportations en même temps que leur chiffre d’affaires !

Cet avis d’experts Oxatis est entièrement dédié aux notions à connaître et aux bonnes pratiques à maîtriser pour réussir à l’international. Au-delà des spécificités liées à l’international, vous constaterez que les bases du métier d’E-Commerçant ne changent pas radicalement : besoin pour le client d’être rassuré, importance du service client, impact de la livraison sur le taux de conversion, nécessité d’être clair dans son catalogue... et d’être compétitif sur les prix, entre autres choses.

Stratégie, mise en place logistique et enfin communication, nos experts vous accompagnent vers la conquête de nouveaux marchés. Suivez le guide !
A RETENIR :
1. 52% des E-Commerçants français exportent à l’international en 2014.
2. En plus du marché, il ne faut pas oublier de prendre en compte le cadre juridique et fiscal du pays cible !
3. 40% des Britanniques achètent sur des sites E-Commerce étrangers contre seulement 21% des Allemands : tous les marchés ne se valent pas !
4. Plus que la langue, c’est la compréhension de la culture qui importe : habitudes de paiement, livraison, critères de réassurance...
5. Le développement à l’étranger est un challenge logistique : paiement multi-devises, délais de livraison, gestion des stocks, SAV en langue étrangère.
6. Oxatis vous permet de transférer vos catalogues automatiquement sur les places de marché en zone euro. Profitez-en !
7. Pour le SEO et le SEA, adaptez vos stratégies de mots-clés en fonction du pays.

3 actions clés pour réussir à l’international

01 (Bien) préparer son lancement à l’international
Certes, l’international représente un énorme marché à explorer pour votre boutique. Cependant, ce n’est pas une raison pour foncer tête baissée ! Grâce à ces quelques conseils, les experts Oxatis vous aiguillent pour préparer votre expansion.

Choisir où se lancer
Tout d’abord, l’international est une notion assez abstraite. En effet, vous n’allez pas vendre dans le monde entier du jour au lendemain. Pour démarrer, il faut d’abord choisir une zone de développement. De façon à limiter les risques, une stratégie en deux étapes peut être très appropriée.

> Première phase : traduire son site en anglais
Dans un premier temps, traduisez ou faites traduire votre site en anglais. De plus en plus d’Européens sont anglophones. Grâce à Oxatis, vous bénéficiez d’une version anglaise de votre site en un seul clic !

Si vous observez des visites depuis l’étranger, c’est qu’il y a sans doute une opportunité de business. Au début, vous n’êtes même pas obligé d’autoriser les ventes à l’étranger : ce site vous sert simplement de “laboratoire” pour valider l’intérêt que peut avoir votre boutique hors de France.

Pour une traduction parfaite des fiches produits, ne vous contentez pas de reprendre les informations fournisseurs : rédigez un descriptif unique en cohérence avec le reste de votre catalogue.

> Deuxième phase : identifier les marchés porteurs
Ce premier site en anglais vous permettra d’identifier l’origine des visites. Par exemple, si un gros pourcentage de visites provient d’Espagne, ce pays représente une piste à creuser pour un déploiement plus ciblé.

Cette stratégie en deux temps a l’avantage de limiter l’investissement initial tout en favorisant une exposition rapide de votre site à l’international.


Étudier l’écosystème du pays cible
Se développer à l’international vous met face aux contraintes et opportunités liées à un nouvel écosystème. L’étude préalable de cet environnement nouveau est indispensable à une performance immédiate !
> Étudier la concurrence et les opportunités
Que ce soit à l’international ou dans son pays d’origine, la concurrence est l’un des premiers éléments à prendre en compte quand on lance un site marchand. De nombreux paramètres sont susceptibles de varier à l’étranger : taille du marché pour votre produit, prix, pouvoir d’achat de la population locale... Pensez aussi à l’importance de la proximité avec la France, notamment si vos stocks sont centralisés !

> S’intéresser au cadre juridique et fiscal
Il n’y a pas que le business ! S’implanter à l’étranger, c’est aussi se soumettre à de nouvelles règles aussi bien au niveau du service client que de l’imposition. Au sein de l’Union européenne, la législation est de plus en plus standardisée. D’ailleurs, la loi Hamon, entrée en vigueur en juin 2014, transposait de nombreuses règles issues d’une directive européenne de 2011. Pour les autres pays, en revanche, les lois sont beaucoup moins harmonisées. Il faudra donc veiller à être conforme à la législation en vigueur !


Mettre en place sa logistique
Vous vous en doutez, la logistique est sans doute le plus gros challenge rencontré par un E-Commerçant qui ambitionne une expansion internationale. Et pourtant, malgré cet obstacle somme toute naturel, 52% des E-Commerçants exportent et réussissent en dehors de nos frontières. Pour accélérer cette dynamique, Oxatis a tout prévu ! Grâce aux partenariats logistiques, la solution permet de livrer à l’international. De plus, les emails de suivi de commandes sont déjà traduits. Vous n’aurez donc qu’à traduire les fiches produits avant de vous lancer !
Voici quelques astuces pour une gestion parfaite de la logistique et tirer profit d’un développement à l’international :

> Choisir les bons produits
Au début, concentrez-vous sur les produits qui sont les plus faciles à exporter. Le poids est un critère très important : moins c’est lourd, moins ce sera coûteux et plus vous pourrez rester compétitif ! Certains produits de votre catalogue ne seront pas compétitifs avec ceux que pourrait acheter le consommateur dans son pays.

> Choisir la “bonne” zone
Dans un premier temps, limitez-vous à une zone géographique proche de l’hexagone. Vous pourrez contrôler plus facilement les coûts liés à votre présence à l’étranger : stocks centralisés en France et livraison limitée aux pays européens.

> Profiter de la gestion automatisée des stocks grâce à Oxatis
La gestion automatisée des stocks permet de limiter les erreurs humaines pour mieux satisfaire les clients en respectant les délais de livraison.

Oxatis met à votre disposition de nombreuses fonctionnalités pour faciliter votre développement international. Il est temps d’en tirer profit ! À l’instar de Commençal, un e-marchand Oxatis, qui exporte désormais ses vélos dans plus de 50 pays !
02 Mettre de l’ordre dans sa boutique
Vous avez réfléchi à votre stratégie de développement à l’international, il est temps de faire place aux actions concrètes afin de débuter votre activité au plus vite !

Évidemment, traduire
Bien sûr, vous allez devoir traduire le contenu de votre boutique. Attention, ne faites pas une confiance aveugle à Google Traduction. Sans compter les expressions idiomatiques, une vraie traduction doit tenir compte de la culture commerciale du pays cible. Heureusement, Oxatis a anticipé ce besoin. Les boutiques sont disponibles en 7 langues : français, anglais, espagnol, italien, allemand, hollandais et catalan. Il ne vous reste qu’à traduire les pages et les fiches produits !

Pour plus d’efficacité, nous vous recommandons d’éviter les métaphores et autres tournures littéraires dans les textes français qui serviront de base à vos traductions. Ces éléments pourraient induire en erreur le traducteur même si ce dernier est très qualifié. Rappelez-vous qu’un site E-Commerce est avant tout un business alors recherchez l’efficacité !
Autre astuce, pour réaliser une traduction rapide et à moindre coût : passez par des traducteurs automatiques. Cependant, considérez cette option comme temporaire car ce n’est pas la panacée !

À noter néanmoins, on peut aussi réussir à l’étranger sans traduire son site comme en témoigne Gaëlle Barré, E-Commerçante Oxatis et gérante d’Univers Broderie.

"Nous avons tenté de développer le site dans différentes langues : anglaise et italienne. Je ne le referai pas ! Les clientes en Europe et dans le monde recherchent la "french touch", le produit français. Conséquence, les sites multilingues n'ont pas du tout marché. Aujourd'hui, nous avons des commandes internationales tous les jours et la clientèle commande sur le site en français."

La nécessité de traduire ou pas son site dépendra beaucoup de votre cible et des produits que vous vendez. La “french touch” fonctionne dans le cadre d’Univers Broderie mais ne sera pas forcément efficace dans d’autres contextes. N’hésitez donc pas à tester différentes stratégies, à écouter les attentes des clients des différents pays où vous ouvrez votre boutique et à adapter votre offre ! Au final, le principe de réalité l’emporte : si des anglais - par exemple - ont besoin d’un site en anglais pour être confiants et commander... traduisez votre boutique !


Plus que traduire, localiser et adapter
S’implanter à l’international, c’est aussi faire face à une culture différente. Dans ce contexte, le mot d’ordre est l’adaptation. Une étude a montré que seulement 40% des Britanniques, 23% des Français et 21% des Allemands réalisaient des achats sur des sites étrangers. Plus votre boutique apparaît locale, plus vous avez de chances de vendre !
Une stratégie simple, mais très efficace, pour donner l’impression à un acheteur étranger d’être chez lui est d’avoir une extension de domaine adaptée - voire même d’un nom spécifique (Par exemple si votre site est “bellepiscine.fr”, peut-être ne pourrez-vous pas opérer sous la même marque...). La solution Oxatis permet de définir un nom de domaine pour chaque pays et génère même automatiquement les sitemaps. Avec Oxatis, disposez d’un site spécifique pour chaque pays d’implantation est une option à portée de clic !

Pour aller à l’international, Oxatis vous facilite la vie. Grâce aux sites localisés, vous disposez de moyens de paiement multi-devises et de livraisons internationales. De plus, le catalogue international permet d’avoir un stock unique pour plusieurs sites internationaux. Très pratique pour une gestion optimale !
Envie d’en savoir plus ? Demandez à être rappelé !
Rappel Gratuit
Quelques astuces supplémentaires à prendre en considération. Essayez de mettre des photos de villes locales pour présenter vos produits : cela plongera l’internaute dans un environnement familier. N’oubliez pas les saisons ! Elles ne sont pas les mêmes suivant l’hémisphère et n’ont pas le même impact suivant les latitudes.


Adapter son offre et ses prix
L’aventure internationale implique aussi des changements au niveau de l’offre et des moyens de paiement.

Les habitudes de paiement ne sont pas les mêmes suivant les pays. Aux Pays-Bas, 60% des paiements sont effectués via un prélèvement bancaire. En République tchèque, 50% des transactions se font en cash lors de la livraison ! Pour réussir à l’international, il faut donc prendre en compte la diversité des moyens de paiement.

Mais le mode de paiement ne fait pas tout ! Vendre à l’étranger, c’est aussi être capable de gérer les paiements multi-devises. Pour cela, c’est votre banquier qu’il faudra consulter afin qu’il donne son accord pour ce type de transaction. Par ailleurs, la solution Oxatis permet de définir une devise par langue ! Enfin, pour améliorer l’expérience de votre visiteur, Oxatis propose une option permettant au visiteur de choisir sa devise préférée.

Enfin, en matière de paiement à l’international, les éléments de réassurance sont, plus que jamais, cruciaux. C’est pour cela qu’Oxatis a noué un partenariat avec FIA-NET. Grâce à celui-ci, Oxatis garantit une assurance et un dispositif anti-fraude à ses clients qui ont souscrit chez FIA-NET. Lors d’un achat à l’étranger, l’internaute se pose toujours plus de questions, cette garantie de sécurité fait donc du bien à votre taux de conversion !


Être prêt pour le support et les retours éventuels
Vous connaissez déjà l’importance de la qualité du service client et il n’y a pas de raison pour que ce soit différent à l’étranger. Rassurer un visiteur est peut-être même encore plus important quand on fait affaire à l’international. Si vous souhaitez fidéliser vos clients, il faut pouvoir assurer le support en ligne dans leur langue.
La moindre des choses est d’avoir une traduction parfaite des pages de FAQ. Enfin, il est nécessaire d’exprimer clairement vos conditions de retour. Plus que jamais, c’est une information fondamentale pour un internaute qui achète en dehors des frontières de son pays. En bref, faites tout pour que l’internaute n’ait pas l’impression d’acheter à l’étranger.


L’importance des avis clients pour finir de rassurer
On ne répétera jamais assez l’importance des avis sur une boutique ! Qu’ils soient bons ou mauvais (dans une certaine mesure !), ils sont une formidable incitation à l’achat car ils rassurent l’internaute. La solution d’avis authentiques et vérifiés Shopping-Satisfaction permet d’envoyer une demande d’avis à vos clients. De plus, elle s’adapte parfaitement à vos ambitions internationales puisqu’elle prend déjà en compte plusieurs langues : anglais, français, espagnol.
03 Se faire connaître
Vous avez élaboré une stratégie de développement et préparé votre boutique dans les moindres détails ? Il ne vous reste qu’une chose à faire avant de développer votre activité : la promotion de votre site !


Utiliser les marketplaces et les comparateurs
Pour se faire connaître à l’étranger, quoi de mieux que d’utiliser les marketplaces et les comparateurs de prix locaux ? De ce point de vue, Oxatis offre des fonctionnalités très intéressantes dont vous auriez tort de vous priver. En effet, grâce aux versions des sites en langues étrangères, vous pouvez exporter automatiquement votre catalogue vers les comparateurs de prix. Par exemple, avec une version espagnole de votre site, vous pouvez exporter automatiquement votre catalogue vers des comparateurs espagnols. À condition, bien entendu, d’avoir traduit les fiches produits au préalable. Et ce transfert automatique est valable pour tous les comparateurs en euros !

Pour gagner encore plus de visibilité, les marketplaces d’Amazon et d’eBay restent des valeurs sûres. Pour Amazon, si vous créez un compte européen, vous pouvez publier votre catalogue sur l’ensemble des versions européennes du site (française, espagnole, allemande...).

À l’étranger ou en France, les marketplaces regorgent d’opportunités alors n’hésitez pas à relire notre avis d’experts sur le sujet pour vous remémorer les bonnes pratiques !

Travailler le SEO avant même de se lancer
Une présence à l’international vous impose de retravailler votre SEO. Dans les faits, la solution Oxatis est déjà optimisée pour le référencement naturel quelle que soit la langue. Votre rôle est alors de bien traduire les mots-clés, les balises, les titres... Ici, rien de nouveau, les bonnes pratiques SEO s’appliquent une fois de plus. Relisez notre avis d’experts sur le référencement pour vous rafraîchir la mémoire.

Une dernière astuce, les associations de mots-clés peuvent varier d’un pays à l’autre. Certaines associations peuvent donner de très bons résultats dans un pays et ne pas être efficaces dans d’autres. Dans ce cas, n’hésitez pas à utiliser les outils Google Keywords qui vous permettra d’identifier les liens entre les mots-clés et de mettre en place de nouvelles stratégies. Par ailleurs, n’oubliez pas que les experts Oxatis sont toujours prêts à booster vos performances en la matière. Avec plus de 600 prestations de référencement chaque année, leur expérience peut accompagner votre développement efficacement !

"Notre site a rapidement été mis en place en 6 langues différentes. En effet, la solution E-Commerce Oxatis est réellement multi-boutiques, offre la possibilité d’activer très rapidement les noms de domaine à l’étranger, les solutions de paiement à l’international ainsi que les différents moyens de livraison internationaux. Cette réactivité nous a permis de réaliser nos premières ventes à l’étranger en quelques semaines.
Les ventes et le trafic générés par les sources internationales sont collectés dans un tableau de suivi de statistiques avancées complet qui permet de calculer très facilement la rentabilité de chaque pays. Un moyen efficace pour adapter notre stratégie commerciale à l’international et ainsi développer notre chiffre d’affaires global.
"
Jean-Philippe Thoër - Ballkit


Emailing et SMS toujours au top
Dès que vous aurez acquis vos premiers clients, la fidélisation devra être un objectif prioritaire. À l’étranger, la communication est moins naturelle, votre meilleure carte réside donc dans la fidélisation des clients existants. Quoi de mieux pour cela que les indétrônables emailing et SMS ? Le taux de lecture d’un SMS avoisine les 90%, vous auriez tort de vous en priver !
Au-delà de la fidélisation, l’emailing est un très bon vecteur de bouche-à-oreille à travers les programmes de parrainage. D’ailleurs, le parrainage est une stratégie très intéressante quand on part à la conquête d’un nouveau pays. Il permet de se reposer sur le réseau des clients locaux pour faire sa promotion !


Avoir une présence social media pour finir de rassurer le client
Conquérir de nouveaux marchés au-delà de ses frontières passe également par les désormais inévitables réseaux sociaux. Animer des pages en langues étrangères demandent une logistique importante mais c’est la preuve que vous êtes présent et qu’on peut vous faire confiance !


À vous de jouer... and let’s play !