Contacter un commercial : (+33)4 86 26 26 26
CATÉGORIE : ALIMENTAIRE

La vente de produits alimentaires et boissons en ligne

De plus en plus de personnes achètent des produits de consommation depuis leur domicile. Dans ce secteur, la vente de produits alimentaires et boissons en ligne se développe constamment et devient un marché prometteur pour se lancer dans l’e-commerce.
La FEVAD a annoncé, l’année dernière, qu’un internaute sur deux a déjà acheté un produit alimentaire sur internet. Les produits d’épicerie arrivent d’ailleurs en tête des achats.
Cette impulsion, également rendue possible par Chronofresh et la rapidité des modes de livraison, fait de nombreux heureux chez les adeptes de bonnes bouffes.

alimentation site e-commerce

Vente de produits alimentaires et boissons en ligne, les achats ont enregistré un bond de près de 19%

Que vous souhaitiez créer une boutique en ligne des produits alimentaires faits maison ou bio, étendre l’offre de votre boutique physique sur internet ou encore revendre des articles de vos partenaires, vous avez tout intérêt à créer votre propre épicerie en ligne ! Petites parenthèses concernant les restaurateurs porteurs de projet e-commerce, la solution doit pouvoir proposer toutes les fonctionnalités e-commerce dédiées à ce secteur bien particulier (notamment la commande et la réservation en ligne).

L’alimentation reste un secteur d’activité sensible. Les différentes lois en vigueur doivent être scrupuleusement respectée pour vendre vos gammes de produits alimentaires.

Commencer votre projet de création e-commerce

Un secteur alimentaire au fort potentiel & la nécessité de se positionner vite !

Pour les produits alimentaires, les achats en ligne ont enregistré un bond de près de 19% (source : ThinkWithGoogle). La création d’un site e-commerce marque donc le début de l’aventure prometteuse qui attend les porteurs de projet de création de site d’alimentation. En effet, beaucoup de potentiel dans ce secteur encore ouvert à la concurrence, surtout si l’on se penche sur le contexte économique et sanitaire. Lors du confinement, en un mois, 26% des foyers ont acheté des produits alimentaires en ligne (source : ThinkWithGoogle). Une nécessité qui d’ailleurs transformée en habitude clairement satisfaisante pour les consommateurs. Manger bio, manger local ou du moins « made in France », c’est un des impacts fort de la crise.

Comment construire une stratégie en phase avec l’identité de votre marque

Commerçants, voisins, amis, particuliers, la vente de produits alimentaires ou de boisson en ligne passe par la réassurance de la cible client et la qualité des produits proposés. Du bio, du bon, du local, le secteur à le vent en poupe. On veut manger bien et on veut gagner toujours plus de temps !

Si la création d’un e-shop est indispensable pour développer ses ambitions en termes de conversions, être visible et satisfaire vos clients est le BaBA. Une fois votre site en ligne et répondant aux habitudes et besoins des consommateurs, place à la stratégie de visibilité de votre catalogue et de votre marque.

Social media, marketplace, comparateurs de prix, mobile (…), il faudra activer les bons leviers au bon moment.

L’univers de l’alimentation et de la boisson est riche. Pensez votre concept et vous trouverez à qui parler. Par exemple l’alimentation de luxe si vous vendez du foie gras, des truffes, du champagne ou du caviar. L’univers du bio et du local si vous suivez le mouvement.

Comment se lancer dans la vente des produits alimentaires et boissons en ligne

Avec une année 2020 bouleversée par la crise sanitaire et les deux confinements, le secteur des Produits de Grande Consommation enregistrent une croissance de 42%. A noter qu’au mois d’avril, lors du premier confinement, les ventes de produits de grande consommation ont augmenté de 86%. Ces achats sur internet ont permis aux foyers qui le souhaitaient d’acheter des biens alimentaires sans se rendre en magasin.

Source : Fevad

Commencez par fixer le budget de votre projet e-commerce en fonction des besoins que vous aurez définis. Ensuite, interrogez-vous : ‘Dois-je créer un site de produits alimentaires seul ou accompagné ?’. Le budget peut sembler déterminant. Pas nécessairement. En effet, la réussite de la mise en ligne et de la croissance de votre business dépend véritablement du partenaire avec qui vous allez collaborer. Et donc de la solution e-commerce choisie. Sécurisation des données, performance de la plateforme, richesse fonctionnelle écosystème digital complet… Autant d’éléments qui permettent de choisir judicieusement une solution et un partenaire e-commerce adaptés au projet et aux exigences du secteur d’activité.

CONSEIL РCommencez en d̩finissant le p̩rim̬tre de votre projet :

Vous pourriez également avoir besoin d’aide pour mener vos campagnes marketing, donner de la visibilité à vos produits, créer un nouveau design ou encore diffuser votre catalogue sur des comparateurs de prix. Ne négligez pas ces aspects essentiels à la croissance de votre activité. Vous aurez besoin de l’expertise de professionnels de la vente en ligne. Veillez à ce qu’ils aient de l’expérience dans le secteur de l’alimentaire, de la nourriture et/ou de la boisson.

Comparer les solutions e-commerce

Prestashop vs NewOxatis

Shopify vs NewOxatis

Wix vs NewOxatis

WooCommerce vs NewOxatis

Les acteurs de l’alimentaire en ligne

Quels sont les modèles de production alimentaires ?


  • Je produis chez moi : la vente et la fabrication s’effectuent depuis ma cuisine.
  • Tu partages une cuisine avec d’autres pros.
  • Elle collabore avec un fabricant de produits alimentaires.
  • Il créé son propre établissement.

Les grands groupes passent à l’offensive

En 2020 c’est E. Leclerc qui roule en tête. Nous avons tous noté qu’Amazon a parié sur ce secteur en donnant d’ailleurs la possibilité aux consommateurs de commander mensuellement les produits de consommation qu’ils achètent régulièrement. Les compotes ou les couches pour les jeunes parents, les sodas et autre barres choco pour les accros au sucre et j’en passe…
acteurs majeurs de l'alimentaire en ligne

Top 3 des sites marchands par catégorie produit (Fevad 2020)

Pour autant, Amazon ne rime pas encore avec agriculture bio, made in France et produits locaux ! Le géant perd la 2e place pour se ranger derrière un Carrefour remonté à bloc.

Greenweez donc, filiale du groupe Carrefour, devient le leader français du bio en ligne. La marque a d’ailleurs communiqué sur une croissance de 60% de son CA en 2020. (Source: Le Figaro).

Greenweez vente en ligne bio
Le confinement a « permis au e-commerce d’avoir un taux de pénétration qui a beaucoup augmenté dans le domaine de l’alimentaire ».
Romain Roy, directeur général de Greenweez.

Impossible de ne pas remarquer la belle percée de Biocoop qui annonce l’ouverture de 80 nouveaux magasins en 2021 (+16.6% de ventes en 2020, source : Figaro). Avec 48% de parts de marché, la marque est devenue le leader de la distribution bio spécialisée.

« Pendant le confinement, nous avons enregistré 900 commandes par semaine soit plus de quatre fois plus qu’avant le Covid-19. Depuis le 11 mai, nous avons gardé 50% de ces nouveaux clients, avec 550 commandes hebdomadaires. »
Noémie de Grenier, élue à la chambre d’agriculture

Les agriculteurs & petits commerçants

La santé et le bien-être au cœur des priorités, c’est ce qui peut différencier un acteur majeur d’un petit commerçant de quartier. La proximité, le frais, le local. Ils sont nombreux à avoir fait le pari du e-commerce avec ces arguments forts. Des petits-fils de bouchers qui livrent frais à travers la France, des apiculteurs qui vendent en direct, des petits producteurs locaux qui donnent rdv à leurs habitués pour distribuer des paniers de saison. Pour cela il suffit de naviguer quelques minutes sur Google pour en trouver des exemples très souvent inspirants. A côté de chez moi, c’est Ma Terre qui cartonne et ravi les papilles des gens du coin : « Manger bio et local en priorité. » Plus qu’une promesse, un engagement moral et éthique.

Magasin physique et vente en ligne : le combo gagnant
La majorité, soit 57 % des marchands du web vendent également hors ligne (dans des magasins physiques ou réseaux de distribution).
benefice site e-commerce magasin physique

Les 4 principaux bénéfices d’un site e-commerce pour un magasin physique

Les fournisseurs et grossistes

Vous vendez vos propres produits ou vous faites appel à un ou plusieurs fournisseurs ? Les plus réputés sont listés dans des annuaires dédiés. Si vous faites du bio, regardez les certifications et les chaînes d’approvisionnement pour rester dans les clous. Metro ou PromoCash peuvent vous permettre de vous lancer, simple et efficace.

Un aperçu des e-commerçants NewOxatis dans la vente de produits alimentaires et boissons en ligne

Les e-commerçant New Oxatis par secteur d'activité

Les e-commerçants New Oxatis par secteur d’activité

Inspirez-vous de stratégies réussies :

Maison Lascours reference client New Oxatis

Maison Lascours, boucherie de qualité depuis 1922

www.maison-lascours.fr
Fumage d'Angresse reference client New Oxatis

Fumage artisanal d’Angresse, du saumon et du bon

www.fumagedangresse.com
Grain de café reference clients New Oxatis

Grain de café, maître torréfacteur artisanal

www.graindecafe.com

Mon Italie en ligne reference client New Oxatis

Mon Italie en Ligne, antipasti et Cie

www.mon-italie-en-ligne.com

Faites un tour d’horizon des sites sur lesquels vous commandez, c’est également un bon moyen de lister les fonctionnalités que vous aimez, les messages que vous trouvez forts, les services de qualité… Inspirez-vous des meilleurs !

Qui achète des produits alimentaires en ligne ?

Une étude publiée par la Fevad et Médiamétrie nous apprend beaucoup sur le profil des acheteurs de l’alimentaire.

Une disparité encore marquée (mais de moins en moins) apparaît sur la pratique d’achat de produits alimentaires en ligne. Le profil des acheteurs se dessine du côté des CSP+ et des 35-49 ans. Un acheteur gourmand en ligne sur 2 effectue au moins un achat ‘alimentaire’ par mois. Il faut savoir que l’ordinateur est largement privilégié pour ce type d’achat. C’est plus confortable de faire ses courses sur un grand écran ou desktop. C’est mon cas, comme 77% des acheteurs de produits d’alimentation. Et quand ils commandent, ils privilégient le drive et la livraison à domicile. Ce qui s’avère encore plus exact pour les franciliens, adèptes de la livraison à la maison.

Combien ces cyberacheteurs dépensent-ils en moyenne ? 80€, vins et alcools compris (dont 31€ pour les vins et les alcools…), c’est le budget moyen dépensé. Le panier moyen est un peu plus élevé quand il s’agit de livraison à domicile. Service premium oblige !

Quels sont les points de réassurance indispensables ?
  • La fraicheur des produits (attention aux dates de péremption trop proches).
  • Des prix raisonnables.
  • La confiance envers la marque.
  • L’emballage des produits.

Les principaux freins à l’achat en ligne

1
Je préfère acheter ces produits dans un magasin ou au marché pour les voir/toucher
2
Je doute de la fraicheur des produits
3
Je pense que le processus d’achat en ligne n’est pas adapté à ces produits
4
Je pense que mes achats vont me coûter plus cher qu’en magasins (produits plus cher et coût de la livraison)
5
Je ne sais pas sur quel site acheter des produits alimentaires
Les temps forts du secteur de l’alimentation

Les évènements qui poussent au rassemblement comme Pâques ou Noël sont des moments propices à l’animation commerciale et à la communication. C’est la coupe du monde de football ou Fourcade est encore en lisse pour l’Or aux JO et vous vendez des bières ? C’est le moment de faire beaucoup de pub !

Les longues soirées d’été seront propices aux barbecues, les soirées de fin d’année donneront la part belle aux spiritueux en tout genre et aux épiceries de luxe. Quant aux fins de semaines, vous devrez assurez un service optimal pour livrer en temps et en heure.

Quels sont les moments forts du e-commerce ?

La réglementation dans la vente de produits alimentaires en ligne
La réglementation concernant la vente en ligne de denrées non périssables ou de tout autre type de nourriture est soumise à beaucoup d’attention. Quelle réglementation en vigueur ? Tout dépend de l’endroit où vous disposez de votre cuisine, votre usine de production, ou encore votre laboratoire.
Quelles sont vos obligations ? • Un espace de stockage dédié. • Faire inspecter vos aménagements (généralement par le ministère de la santé). • Respecter les règles du pays dans lequel vous exportez. • Faire tester vos produits par un laboratoire (cf. substances allergènes). • Souscrire à une assurance de responsabilité civile.
Capitalisez sur vos obligations légales : • Soyez transparent sur les ingrédients et le processus de préparation. • Affichez les certifications en matière d’hygiène alimentaire. • Détaillez le processus de livraison, l’emballage, et comment conserver/stocker les produits.
5 conseils pour faire la différence avec votre site de produits alimentaires
Les modes de livraison : fraicheur, rapidité & transparence
Non seulement vous devez proposer un mode de livraison rassurant pour les produits frais mais également une livraison rapide pour tous les biens de consommation en général. Chronofresh s’impose pour la fraicheur ! Les points relais, livraison à domicile et retrait en magasin doivent également faire partie du jeu quand c’est possible/adapté. Communiquez pour rassurer, toujours. Mettez ces points forts en avant.
Greenweez livraison produit frais

Greenweez propose un rayon Frais avec livraison à part

La personnalisation de l’expérience d’achat
Le site Kazidomi travaille sur la personnalisation maximale de la navigation et du catalogue produit. L’objectif de sa fondatrice est de parler différemment à un vegan, un viandard ou un diabétique. Idem sur les thématiques « apéro », « pause sucrée », « petit déjeuner » ou « maison clean ». « Vivre sainement n’a jamais aussi simple ». Non ?!
L’abonnement mensuel
C’est un modèle économique qui marche très fort. Un panier par semaine de fruits et légumes, un plein de course par mois… Etaler les frais de votre cible et les fidéliser en même temps, c’est la stratégie ultra efficace et le modèle économique qui cartonne.
Carte de fidélité ou prix négociés

Autre stratégie marketing efficace, faites payer moins cher les clients fidèles. En leur proposant un prix d’adhésion ou en comptabilisant leurs achats pour leur offrir une commande remisée. Ça fait toujours plaisir un petit 10% et généralement on en profite pour acheter plus !

Emballage et étiquetage
  • Quel est le nom du produit ?
  • Quels sont les ingrédients et les nutriments qu’il contient ?
  • Quelle est la durée de conservation du produit ?
  • Où le produit a-t-il été fabriqué ?
Les autres secteurs d’activité du e-commerce